Charenton-Bercy c’est l’histoire d’une métamorphose. Celle de l’est parisien et celle d’un quartier, entre le bois de Vincennes et la Seine, où la nature investira la ville. Ceux qui souhaiteront se ressourcer cultiveront les terrasses de leurs propres immeubles, se promèneront dans les artères et places teintées de vert, au cœur du quartier. Ce nouveau souffle se vivra aussi au rythme de la rue Baron-Le-Roy, qui relie Charenton à Paris et s’animera de commerces, de terrasses, de restaurants et de cafés. Une large passerelle connectée à une offre originale de modes de déplacements doux (transports en commun, vélo, accès aux piétons…), guidera les usagers de ce nouveau quartier entre habitat et travail, entre services publics et espaces de loisirs…

Charenton-Bercy c’est aussi un territoire où la qualité de vie de Charenton rencontre l’attractivité de la métropole du Grand Paris. Une ville innovante qui se projette dans l’avenir et accueille, avec son cluster des univers virtuels, des entreprises qui feront l’attractivité économique et culturelle de demain. Une ville dont la tour verte et vertueuse sera l’étendard. Une ville qui favorise le bien-être et l’épanouissement des personnes (habitants, salariés et visiteurs). Une ville positive où l’on a envie de se rendre et où les habitants sont fiers de vivre, une ville où commence le Grand Paris.

Découvrez Charenton-Bercy

Charenton-Bercy, c’est un projet de transformation emblématique du Grand Paris.

Il s’agit d’une opération d’aménagement urbain qui transformera le quartier en un site innovant et durable. Le projet permettra à Charenton-le-Pont de développer sur 360 000 m² son attractivité économique, environnementale, résidentielle, urbaine et culturelle à l’échelle du Grand Paris et de renforcer la qualité de vie de ses habitants avec :

  • Le désenclavement du site, en repensant les connexions vers Paris, Charenton-le-Pont et la Seine
  • L’affirmation d’un quartier exemplaire en matière de développement durable, avec une présence forte de la nature en ville, et l’idée de faire émerger un nouveau modèle urbain accessible à tous et écologique
  • Une offre résidentielle diversifiée, des bureaux, des commerces et du loisir, qui formeront un quartier mixte et vivant
  • La création d’équipements publics, au service des habitants actuels et futurs du quartier
  • La transformation du centre commercial de Bercy 2, dont les commerces et services seront redéployés au cœur du quartier, notamment le long de la rue Baron-Le-Roy
  • Une connexion avec la future ZAC Bercy-Charenton, à Paris 12e, où seront créés 4000 logements.

Le quartier s’intégrera ainsi dans la dynamique de renouveau de l’est parisien, qui se déploie sur le territoire Charentonnais, mais aussi côté 12ème, et dans les projets menés dans des villes limitrophes comme à Ivry-sur-Seine (ZAC Ivry Confluences).

Ce projet ambitieux de mutation urbaine est piloté par Grand Paris Aménagement (aménageur du quartier), Bouygues Immobilier/UrbanEra (opérateur urbain) et la ville de Charenton-le-Pont. L’équipe de conception urbaine est composée d’Ateliers 2/3/4/, agence d’urbanisme, paysagisme et architecture, AREP, ARCADIS et UrbanWater.

Quelques chiffres clés :

Le programme de la ZAC prévoit la création de plusieurs types de bâtiments et équipements sur 360 000m2, dont :

60% dédiés à l’activité économique, avec :

  • Plus de 166 000 m2 dédiés aux bureaux et aux activités
  • 61 000 m2 consacrés aux commerces et à de l’hôtellerie

Et 40% à des espaces de vie, dont :

  • 1000 logements (30% de sociaux)
  • Des résidences spécialisées (étudiants, seniors …)
  • De nouveaux équipements (crèche,  école ….)
  • Le reste consacré aux espaces publics et espaces verts

Calendrier prévisionnel

  • De novembre 2018 à mai 2019 : concertation sur la ZAC
  • De 2018 à 2021 : études par l’équipe d’architectes, urbanistes et paysagistes, instruction des étapes administratives et réglementaires obligatoires
  • A partir de 2021 ⁄ 2022 et jusque 2030 : travaux de construction. Plusieurs phases envisagées : 2021-2025 ; 2025-2028 ; 2028 – 2030

UNE NOUVELLE POLARITÉ

AU SUD-EST DE PARIS

Situé aux portes de Paris, le quartier Charenton-Bercy est un site clé de la ville de Charenton (10 % environ du territoire communal) et de la métropole du Grand Paris.

Il présente un profil métropolitain exceptionnel : directement connecté à l’A4, au périphérique et aux boulevards des Maréchaux via l’échangeur de Paris Bercy, le site est voisin du 12èmearrondissement de Paris et d’équipements phares de la capitale comme le parc de Bercy, le cours Saint-Emilion, Bercy-Village et l’AccorHotels Arena.

De nombreux acteurs d’importance se sont engagés autour du projet, qui allie dynamisme métropolitain et qualité de vie, pour son caractère ambitieux et équilibré : la signature d’un Contrat d’Intérêt national (CIN) en 2016, par l’Etat, la Ville et Grand Paris Aménagement, puis l’intégration de ce site dans le concours « Inventons la Métropole du Grand Paris » dont Bouygues UrbanEra a été lauréat en 2018, en sont les preuves. Ils montrent que le projet représente des enjeux importants pour l’Etat, les collectivités, les propriétaires fonciers et les acteurs privés.

La ville de Charenton-le-Pont compte aujourd’hui 30 000 habitants. Plus de 3 000 sociétés y sont implantées et emploient 15 000 salariés, formant un tissu économique diversifié mêlant TPE, PME, PMI et grandes entreprises. La reconfiguration du quartier Charenton-Bercy, avec son pôle des univers virtuels, accentuera l’attractivité de la commune, et lui permettra d’accueillir 15 000 potentiels nouveaux emplois.

OUVERTURE ET CONNEXIONS

À TAILLE HUMAINE

Charenton-Bercy vise à reconnecter ce quartier enclavé par la présence de l’autoroute A4, du boulevard périphérique, de lignes SNCF… grâce à des liaisons douces, faisant la part belle aux piétons, cyclistes, etc.Un maillage de voies et de nouvelles passerelles permettra de relier le quartier et la ville à Paris, facilitera la connexion Nord-Sud de la Ville et renforcera les passages vers la proche banlieue dont Ivry-sur-Seine et Maisons-Alfort.

Trois axes forts marqueront le désenclavement et le développement du site :

  • Vers et depuis le 12ème arrondissement de Paris, grâce au prolongement de la rue parisienne Baron-Le-Roy qui permettra de franchir les voies ferrées et de passer sous le boulevard périphérique.

Agréable et animée, la rue Baron-Le-Roy créera une continuité entre les deux nouveaux quartiers, devenant une artère vivante, active et commerciale. Elle sera un véritable lieu de promenade à ciel ouvert pour les habitants de Charenton et du 12earrondissement de Paris. Longue d’une centaine de mètres du côté Charentonnais, elle permettra aussi la circulation des piétons et des cyclistes. Elle s’animera de nombreux commerces, de terrasses, de restaurants, de cafés. Les commerces situés actuellement dans le centre commercial Bercy 2 devraient être en partie relocalisés au cœur de la nouvelle rue, et ainsi être intégrés directement dans le quartier.

  • Vers et depuis le nord de Charenton, par une nouvelle passerelle Valmy élargie (20m en moyenne), dotée d’espaces verts généreux, de manière à lui conférer un statut de lieu de vie à part entière. Cette passerelle sera donc un espace public d’un hectare, sur laquelle les vélos pourront circuler dans les deux sens sans déranger les piétons. Des espaces de détente pour flâner, des jeux pour enfants et des espaces pour la pratique du sport sont également prévus pour animer le lieu. La passerelle Valmy permettra de relier la Seine au bois de Vincennes en seulement 15 minutes à pied et en sept petites minutes à vélo.
  • Vers les berges de la Seine, par la construction d’une passerelle surplombant l’A4 et permettant l’accès à un espace dédié aux loisirs et à la détente (bars, jardins d’eau ou encore espaces de détente végétalisés).

Au-delà du périmètre de ce nouveau quartier, les espaces sous le périphérique seront valorisés pour accueillir des commerces afin de créer une zone animée et vivante. Quant à l’autoroute A4, elle pourrait, à long terme, bénéficier d’une requalification en boulevard urbain.

DES LOGEMENTS

POUR TOUS

La mixité sociale est un enjeu essentiel pour le développement du projet. Les nouveaux logements construits sur l’emprise du nouveau quartier représenteront 73 000 mètres carrés de surface de plancher, soit environ 1000 logements dont 30 % de logements sociaux. Ils couvriront l’ensemble des besoins du parcours résidentiel : du studio au T5, du logement social au logement en accession. Cette diversité permettra aux jeunes primo-accédants comme aux familles de s’installer à Charenton, ou aux Charentonnais de continuer à vivre dans leur ville dans de nouveaux logements. Des résidences spécialisées pour les étudiants ou les séniors sont également prévues dans le projet. Des équipements scolaires (crèche, école élémentaire et secondaire) seront construits pour répondre aux besoins de ces futurs habitants.

De plus, une partie des logements seront intégrés dans la tour prévue au sein du projet. Cette tour, de 180 m de haut, à proximité du boulevard périphérique, constitue un emblème architectural prestigieux, dessiné par l’agence internationale d’architecture SOM, et structure une nouvelle entrée de ville en liaison avec la capitale.

DU BOIS DE VINCENNES À LA SEINE,

UN QUARTIER À VIVRE

Sur 12 hectares, le nouveau quartier Charenton-Bercy donne une place généreuse à la nature en ville avec au total une surface végétalisée de 5 hectares, pour créer un cadre de vie agréable. On comptera 3,6 hectares d’espaces verts plantés, dont un jardin public de plus de 5000 m², une passerelle jardinée de 9000 m² reliée à Paris, une autre vers la Seine de 7200 m². La nature sera omniprésente : grands axes de la voirie, passerelles, toits des bâtiments et intérieur des immeubles. Le bois de Vincennes sera relié à la Seine par une coulée verte piétonne sans escaliers, pour assurer son accès aux poussettes, aux vélos, aux trottinettes, aux personnes à mobilité réduite…

Le projet s’inscrit dans une conception urbaine durable, tant à l’échelle du quartier (démarches EcoQuartier et label international BREEAM Community) qu’au niveau des bâtiments, dont les performances énergétiques seront particulièrement ambitieuses.

Toujours dans une dynamique respectueuse de l’environnement, la démarche d’économie circulaire sur le quartier prévoit le réemploi ou recyclage des matériaux démolis dans sa phase chantier.

Enfin, à l’échelle du quartier, la consommation d’énergie sera optimisée, notamment entre les logements, qui utilisent surtout de l’énergie en soirée et le week-end, et les bureaux et commerces qui l’utilisent particulièrement en journée.

Une tour verte

5 000 m2 d’espaces verts seront aménagés dans la tour, du rez-de-chaussée au dernier étage, répondant aux principes de la biophilie. À son sommet, le toit sera lui aussi un lieu où la nature aura sa place, grâce à de nombreuses plantations. Un « rooftop » y sera ouvert pour permettre au public de se restaurer tout en profitant de la vue exceptionnelle offerte sur le Grand Paris.

LES UNIVERS VIRTUELS

S’INSTALLENT À CHARENTON

Charenton-Bercy a fait le choix de l’avenir : le projet se développera autour d’un nouveau pôle des « Univers virtuels », apportant un fort potentiel de développement économique liés au monde numérique et aux jeux vidéo.

A terme, 15 000 nouveaux emplois pourraient être accueillis à Charenton, grâce à l’implantation d’entreprises de ce secteur, fédérées au sein du groupement d’acteurs porté par UrbanEra en partenariat avec le Grand Réservoir, acteur référence du secteur qui crée des lieux de vie urbains innovants et décalés, qui rayonnent sur leur environnement.

Ce parti-pris économique positionnera Charenton comme un pôle d’excellence au niveau de la métropole parisienne, en résonnance avec le pôle nord – les studios de cinéma d’Aubervilliers et Saint-Denis – et le pôle ouest – avec les sociétés de production et chaines de télévision de Boulogne et Issy-les-Moulineaux.

La formation et la recherche seront aussi au cœur du projet pour faciliter les synergies, recruter des talents créatifs et alimenter toute cette nouvelle économie. Des écoles spécialisées dans la création numérique, dont la qualité des formations est reconnue internationalement, devraient ainsi côtoyer de grandes entreprises et des startups du milieu. Un fourmillement d’énergies au service de l’attractivité de Charenton, qui pourra devenir une référence dans ce secteur d’avenir.

Le cluster des univers virtuels se déploiera dans des lieux emblématiques. Une « Fabrique du spectacle » ouvrira dans les locaux de l’APHP réhabilités, avec un studio d’animation 3D, ainsi qu’une programmation grand public ouverte aux Charentonnais et aux visiteurs. Un deuxième pôle des univers virtuels s’installera à l’emplacement du centre commercial de Bercy 2. En plus d’être un espace à vocation tertiaire, il accueillera des programmes variés comme des commerces et un programme dédiés aux loisirs et au sport.

Sortir, bouger, s’amuser, se faire plaisir

L’offre commerciale aujourd’hui proposée à Bercy 2 sera redéployée le long de la rue Baron-Le-Roy, favorisant une promenade à ciel ouvert qui proposera commerces, concepts stores, terrasses, restaurants et cafés. Une nouvelle destination de loisirs  pourrait voir le jour sur l’emprise du centre commercial actuel de Bercy 2, réalisées d’ici 2028 à 2030. De nombreux espaces publics seront créés pour favoriser la déambulation et les activités de loisirs et de détente : par exemple, un espace dédié aux loisirs (bars, jardins d’eau ou encore espaces de détente végétalisés) sera créé sur les berges de  Seine et relié au quartier par une passerelle.

UN PROJET CONSTRUIT

AVEC LES CHARENTONNAIS

Charenton-Bercy est un projet d’envergure qui métamorphosera la ville de Charenton-le-Pont, et donc le quotidien des charentonnais.

Il est donc essentiel que ce projet soit construit avec les habitants, afin que chacun dispose de toutes les informations nécessaires pour se l’approprier et participer à sa co-construction. L’objectif des acteurs qui mènent le projet et de créer un quartier qui corresponde aux futurs besoins de chacun : citoyens, commerçants, professionnels, acteurs économiques, associations… Tous pourront participer à la concertation menée pendant les 3 prochaines années, jusqu’au démarrage des travaux. Parmi les thèmes abordés, l’ouverture du quartier, les circulations et la mobilité, la vie du quartier, les modes et lieux de consommations, l’aménagement de l’espace public…

Pour participer, vous renseigner, contribuer ou consulter le calendrier de la concertation, cliquez ici.